ORIENTATION

Etudes supérieures : autres pédagogies

Études supérieures : ces filières qui forment autrement


Depuis quelques années, les universités et les écoles supérieures innovent pour proposer des pédagogies différentes à leurs étudiants, axées sur le projet, le terrain et des conditions d'études concrètes en situation. Petit échantillon.

Ingénieurs scientifiques et sportifs à Lyon

L'INSA de Lyon fait référence en la matière : depuis 30 ans, l'institut aménage des parcours spécifiques pour les sportifs de haut niveau, convaincu que l'éducation physique et sportive, obligatoire aussi dans le cursus classique, prépare les futurs ingénieurs "à l'évaluation de l'effort et du risque et au management des groupes et des situations".

Ici, tout est fait pour permettre à près d'une trentaine de SHN (sportifs de haut niveau) accueillis chaque année, de mener de front leur carrière sportive et la préparation de leur diplôme : programme sur trois ans au lieu de deux, aménagement de l'emploi du temps pour permettre les entraînements en soirée, libérer les lundis matin et vendredis après-midi, cours dans les matières scientifiques donnés pour le groupe et non en cours magistraux, soutien ou rattrapage pour compenser les absences dues à des sélections ou déplacements...

Et la dernière année de master est aménagée en fonction des besoins de chaque sportif et de la spécialité choisie. L'INSA met aussi à disposition des équipements (salle de muscu) et des enseignants d'EPS pour compléter le suivi sportif. Les résultats en compétitions placent l'INSA en tête des grandes écoles les plus sportives de France. Bruno Marie-Rose (athlétisme, sprint), Sébastien Lequeux (natation), François Petit (escalade), Olivier Backes (voile), Jean-Marc Lhermet (rugby) sont passés par là.

www.insa-lyon.fr

Management : 8 mois en mode projet avec un ingénieur

Depuis 1994, l'ESC Toulouse permet à ses étudiants en dernière année du cursus de s'immerger 6 à 8 mois dans un projet réel d'entreprise avec un étudiant d'une école d'ingénieurs (ISAE, ENSEEIHT, EMAC, INSA, ICAM et ENM). L'originalité de cette option baptisée TEAM (Technology and Management) est de préfigurer ainsi le futur environnement professionnel dans lequel évoluent ensemble ingénieurs et managers, binômes essentiels à l'entreprise pour se développer en tenant compte des aspects à la fois techniques et commerciaux.

Pour le projet, les deux étudiants travaillent ensemble sur la technologie (analyse d'une nouvelle solution technique, implantation de nouvelles technologies dans l'entreprise, lancement d'un produit innovant, etc.) et l'aspect gestion/marketing (étude des besoins de nouveaux marchés, analyse concurrentielle, économique et financière, étude et mise en place d'organisation industrielle et commerciale, etc.).

www.esc-toulouse.fr

Commerce/Management/Communication : baignez dans la langue de Shakespeare en master

L'atout du programme grande école de l'EDHEC réside dans les deux années de master qui sont entièrement dispensées en anglais, et ce pour les 4 filières proposées. Car être immergé deux ans durant dans la langue de Shakespeare permet réellement d'être "préparé aux exigences du marché du recrutement international" comme le dit l'école.

D'autant qu'à la pratique quotidienne de l'anglais s'ajoutent un séjour d'au minimum 6 mois à l'étranger possible dans plus de 100 universités partenaires réparties dans 30 pays, le brassage interculturel sur le campus - 25 % des étudiants sont étrangers - et la possibilité de passer un double diplôme à l'étranger. Un parcours spécifique aux 4 filières est aussi proposé en cycle master : le parcours intercontinental qui permet de suivre le cycle à l'étranger sur 3 continents. Ceci explique peut-être cela : l'EDHEC annonce qu'un quart des diplômés 2008 ont commencé leur carrière à l'étranger.

www.edhec-grande-ecole.com

Droit et économie : deux langues sinon rien

C'est rare dans le paysage universitaire français, surtout à ce niveau d'étude et en cursus généraliste : l'université Toulouse 1 Capitole propose trois licences en droit et en économie qui permettent d'acquérir les bases disciplinaires tout en étant immergé dans l'anglais ou l'espagnol de ces spécialités. Une moitié des enseignements est dispensée en effet dans l'une de ces langues selon la licence choisie (droit et langue anglaise, droit et langue espagnole, économie et langue espagnole).

Le but : faire des juristes et des économistes parfaitement bilingues qui auront une bonne connaissance de la culture, des institutions et systèmes juridiques et économiques des pays où se parlent ces langues, y compris hors Europe. La formation bilingue est en outre complétée d'une mobilité obligatoire en L3 (Espagne, Équateur, Mexique, Pérou, Colombie, Irlande, Royaume-Uni...). 30 étudiants sont sélectionnées pour chaque promotion, sur dossier et entretien en langue.

www.univ-tlse1.fr ; deptlc@univ-tlse1.fr

Ingénieur automobile Une formation sur circuits au Mans

Depuis 2007, l'Institut supérieur des matériaux et mécaniques avancés (ISMANS, école d'ingénieurs) propose un master Conception automobile avancée réservé aux bac +5 titulaires d'un master en science, mécanique, électronique ou ingénieurs. Sa spécificité : mettre à temps plein les étudiants qui se destinent au monde de la compétition automobile en conditions professionnelles, sur des circuits européens, au sein d'une écurie de course (championnats Formule Renault, Le Mans Séries ou Formule 3).

Et ce, pour que les ingénieurs puissent acquérir "en accéléré" des compétences autres que techniques, liées à cet environnement particulier : gestion du stress, réactivité, performance, compréhension des notions de qualité/coûts/délais... Même hors circuit, le cadre de travail reste « professionnel » puisque la promo travaille dans des salles aménagées comme des bureaux d'études et d'ingénierie pour la partie théorique et calculs (châssis, aérodynamique, motorisation, crash, dynamique...) et l'écurie Barazi-Epsilon du Mans pour la recherche appliquée.

www.ismans.fr/post-ingenieur

Ingénieur : ils soignent leur fibre musicale à Toulouse

Créée en 1999, la section Musique Études de l'INSA de Toulouse permet à une soixantaine d'étudiants musiciens de mener de front des études d'ingénieur et leur pratique musicale. La section permet de compléter leur formation instrumentale individuelle dans des établissements d'enseignement spécialisés ou en cours particuliers, par une formation pédagogique spécifique, en plus des cours d'ingénieur, destinée à les ouvrir à de nouveaux univers musicaux : ils ont un chef d'orchestre professionnel à demeure pour les encadrer, trois studios de répétition sur le campus accessibles 7 jours sur 7, des master classes avec des musiciens professionnels.

En outre, ils travaillent et interprètent, y compris en concert, des oeuvres avec les musiciens de l'Orchestre de Chambre de Toulouse, du Théâtre du Capitole et de l'Orchestre National du Capitole, ils peuvent mener à bien des projets personnels tels que l'organisation d'un concert ou l'invitation d'un artiste, et ou encore participer à un atelier de Musique assistée par ordinateur.

www.insa-toulouse.fr/fr/formation/ingenieur/SME.html

Plaidoiries, rédactions d'actes, rendez-vous clients... Le droit, concrètement !

Ceux qui se destinent aux métiers juridiques ne se frottent, la plupart du temps, aux exercices vraiment pratiques que dans les écoles (magistrature, avocats, notariat...) ou via les stages. À la Faculté libre de Droit, les étudiants de master 2 s'entraînent depuis 2009, en "grandeur natur"», à leurs futurs métiers aux côtés de professionnels qui proposent des cas concrets, supervisent le travail des étudiants et les évaluent.

Durant une semaine à 10 jours de ce "Droit en action", les futurs juristes d'entreprises traitent des dossiers du quotidien d'une entreprise, en se penchant par exemple sur le droit des réseaux et télécommunications et le droit des instances représentatives du personnel. Les futurs responsables GRH planchent de leur côté sur des problématiques telles que le recrutement et le reclassement de salariés et la rédaction des contrats de travail, ceux qui se destinent à un établissement de santé s'exercent à la gestion d'évènements ou des réclamations et contentieux et les étudiants du master 2 Professions Juridiques et Judiciaires endossent leur futurs rôles d'avocats et notaires pour des exercices de plaidoiries et d'actes de succession... Une mise en situation originale dans le cadre d'une filière généraliste (d'ailleurs précédée par un stage obligatoire en licence) et intéressante pour des étudiants qui seront exposés à des dossiers difficiles, techniquement et humainement.

www.faculte-libre-de-droit-lille.fr

Psychothérapie Livres, cours... et patients à suivre à Paris

La SFU-Paris, établissement privé d'enseignement supérieur, propose aux bacheliers français qui se destinent aux métiers de la psychothérapie, l'enseignement proposé par la Sigmund Freud University de Vienne avec une spécificité notable : la présence d'une clinique ambulatoire qui permet aux étudiants, sous supervision, d'effectuer du suivi psychothérapeutique auprès du grand public dès la licence.

La formation apparaît du coup bien complète, puisque au-delà du programme d'enseignement qui comporte l'étude des neurosciences, de différentes approches de psychothérapie (par exemple Freud, Jung et Lacan pour l'approche en psychanalyse), ou encore de différents modèles de psychopathologie ainsi que des aspects légaux liés à l'exercice de la profession, les étudiants doivent aussi faire un travail sur eux et peuvent, toujours dans une visée pratique, approfondir la pratique ou la méthode de leur choix au sein d'un pôle de recherche. À défaut de diplôme français, la SFU délivre les diplômes autrichiens, le Bakkalaureat (équivalent de la licence européenne) et le Magister (équivalent du master européen) reconnus en Union Européenne.

www.sfu-paris.fr

Éco-construction : les projets passent par le jardin botanique

La Licence pro "Conduite de Projet en éco-construction et éco-matériaux" ouverte en 2008 par l'UBS, en partenariat avec l'École Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, n'a pas pour seul intérêt  celui de répondre à une demande de plus en plus forte en construction de bâtiments économes et producteurs d'énergie. Elle intègre dans sa pédagogie, en plus de l'acquisition de connaissances sur l'architecture, les matériaux, énergies, équipements, process, gestion, économie de la construction..., des projets de constructions écologiques que doivent élaborer les étudiants dans un parc botanique.

www.univ-ubs.fr ; www.ecole-nicolas-hulot.org

Communication : managers et créateurs main dans la main

Les étudiants du mastère spécialisé Stratégie et Management de la Communication testent depuis 2009 à la Skema business school à Lille (ex- ESC) une expérience pédagogique originale. Ces futurs responsables ou chargés de communication d'entreprises, directeurs d'agence, marketing et communication, responsables du développement, de marque, chefs de publicité, de produit... réalisent en effet une "vraie" campagne de communication au côté de futurs créateurs, eux-mêmes étudiants de l'école Sup de Création et futurs créatifs d'agences de conseils en communication.

Des groupes d'étudiants se constituent en mini agences de conseil en communication pour répondre en deux semaines à une réelle problématique de communication posée par une entreprise. L'objectif recherché est donner une culture commune à ces deux univers culturels et professionnels complémentaires mais souvent irréductibles l'un à l'autre : que les commerciaux soient plus au fait d'idées originales et les créatifs plus soucieux de l'efficacité commerciale de leurs réponses.

©WapEduc

Retour
Accueil WapEduc